Saisons d’exil

De YI In-seong

Traduit par CHOE Ae-young et Jean BELLEMIN-NOEL

Achevé d'imprimer : Mars 2016

302 pages, 14x21 cm

ISBN : 9782367270487

Prix : 17 €

Corée du Sud

Actualité récente

Où trouver ce livre

  • Cliquez pour lire un extrait

On accompagne un jeune homme, ou plutôt un homme jeune, pendant l’année qui suit un service militaire atypique. En effet, il a dû devancer l’appel parce qu’il a participé de trop près à la contestation estudiantine d’un gouvernement autoritaire et il a dû interrompre son temps sous les drapeaux parce que la mort soudaine de son père a fait de lui un soutien de famille. Le retour à la vie civile, revoir (ou ne pas revoir) sa mère, ses amis, une amie, cela soulève des difficultés qui lui paraissent souvent insurmontables. Cet hiver-là, il va passer quelques jours de vacances, ou plutôt d’errance entre imaginaire et réalité, dans une station balnéaire déserte où il essaie, en particulier, de retrouver le chemin de l’amour. Tout cela se passe dans la Corée de la fin des années 70.

L’écrivain YI  In-seong a une manière originale de ressentir le monde et de faire partager ce sentiment : Il nous est demandé de lire ce texte avec notre cœur et même notre corps autant qu’avec notre tête, comme si nous étions invités à une fête comportant les moments de joie et les moments de souffrance que l’on rencontre chez tout être humain.

L’auteur

YI In-seong a débuté sa carrière d’écrivain dans les années 70, dans une Corée sous dictature militaire. Son écriture sensible, qui transmet l’authenticité du vécu en obligeant le lecteur à se mobiliser toute entier,  insuffle à ses romans une portée universelle. Initiateur d’un courant littéraire,  son œuvre a fortement influencé la jeune génération d’écrivains coréens. En France, Il a déjà publié Interdit de folie et Sept méandres pour une île