FAITES DURER VOTRE ÉTÉ AVEC LES MAITRES DU POLAR CORÉENS

Comme leurs confrères cinéastes, les auteurs de polars coréens sont vraiment les maîtres du suspens et de l’enquête. Assassin malgré lui, cyber-enquêteur, dentiste psychopathe, les raisons de frissonner ne manquent pas avec Les Nuits de 7 ans, L‘enfant ultime et Les Ombres du lundi.

Les 3 polars à ne pas rater, pour faire durer l’été ou retarder la rentrée.

Vous craignez de devenir parano ?

Ne lisez pas L’enfant ultime, de JANG Yong-min et l’enquête de Simon Ken, agent du FBI, à la poursuite d’un mystérieux assassin annonçant par lettre une série de meurtres à venir. Seul problème, l’expéditeur est mort dix ans plus tôt. Qui est le véritable coupable ? Une enquête palpitante, tout en rebondissements qui vous emmènera du cœur de New York jusqu’en Mer de Chine.

JANG Yong-min

JANG Yong-min débute dans le cinéma comme scénariste. De cette expérience il en a conservé une grande habileté à construire des scénarios sans failles. Reconnu pour l’originalité de ses histoires, il se lance dans la carrière de romancier et rencontre rapidement le succès. La richesse de ses intrigues, leurs multiples rebondissements évoquent les scénarios des blockbusters hollywoodiens. L’Enfant ultime, thriller à succès en Corée du sud a été adapté au cinéma.

Vous connaissez « le syndrome de la main étrangère ? »

Avec Les nuits de sept ans, de JEONG You-jeong, les émotions sont mises à rude épreuve. Choi Hyeon-su souffre du « syndrome de la main étrangère ». Une nuit, il renverse une enfant en rentrant chez lui. La fillette n’est pas morte, mais la main capricieuse de Choi finit le travail. Sombrant chaque jour un peu plus dans l’alcool pour oublier le drame, il va cependant devoir faire face au père de la fillette, un être pervers et violent… Un duel entre deux hommes dans la meilleure veine des thrillers. (Adapté au cinéma).

JEONG You-jeong

Les Nuits de sept ans est le premier roman de JEONG You-jeong traduit en français. Vendu à plus de 600 000 exemplaires et adapté au cinéma, il a permis à l’auteure de gagner la reconnaissance de nombreux critiques notamment en Allemagne et aux Etats-Unis où ses livres rencontrent un lectorat grandissant. JEONG You-jeong emprunte avec bonheur au genre des thrillers coréens : un rythme effréné, une réalisation au ‘‘couteau’’ et un suspense habilement distillé.

Pensez à vider votre historique…?

Dans Les ombres du lundi, de KIM Jung-hyuk, GOU Dong-chi est un détective privé d’un genre nouveau : il est « effaceur ». Il a pour mission de traquer et détruire toutes les cyber-empreintes embarrassantes de ses clients, dès que l’un d’eux meurt. Mais voilà : pas facile de mettre la main sur des preuves qui sont la proie de toutes les convoitises. Confronté à une menace qui vient de là où on ne l’attend pas, GOU Dong-chi va devoir déployer des trésors d’ingéniosité pour s’en sortir. Un thriller spécial « société du tout-numérique ».

KIM Jung-hyuk

KIM Jung-hyuk observe les effets de la culture moderne sur notre vie quotidienne. Il aborde notamment la question des technologies numériques qui permettent des enregistrements biographiques d’une finesse sans précédent, où chacun peut avoir la possibilité de programmer sa mort numérique, de réécrire sa vie à sa guise, voire de faire de son autobiographie une fiction. Les Ombres du lundi est le quatrième livre de l’auteur traduit en français.

“JEONG You-jeong bouscule l’univers des policiers avec des thrillers particulièrement bien rodés. En témoigne Les nuits de sept ans, classé parmi les 10 meilleurs polars 2015 par DIE ZEIT et qui lui vaut d’être surnommée « Le Stephen King coréen »”

Les nuits de sept ans

“S’initier à la littérature coréenne avec un polar haletant, bestseller en Corée. Nuit blanche garantie avec ce roman noir par une jeune auteure à l’avenir prometteur.”

Les nuits de sept ans

“Ce polar avec son détective sarcastique, héros atypique, spécialisé dans l’effacement des données de ses clients, ne laissera pas le lecteur indifférent. Un roman pétillant hésitant entre fresque sociale et réflexion sociétale.”

Les ombres du lundi

“De l’action, du mystère, des émotions, un subtil mélange faits réels/fictifs, chaque détail se tenant dans un ensemble extrêmement complexe mais cohérent, tels sont les atouts de ce premier roman”

L'enfant ultime

“Une atmosphère étrange et décalée dont on sort comme on s’éveillerait d’un rêve”

Les ombres du lundi

Bestsellers adaptés au cinéma

Inscrivez-vous à notre newsletter afin de recevoir toutes nos nouveautés