France 2 – Sagesses bouddhistes du 1 avril 2018 – L’escargot est lent mais il n’est jamais en retard

26 mai 2018

France 2 : « Sagesses bouddhistes », emission du 01/04/2018 sur le « Le lâcher prise ».

Courte présentation de « L’escargot est lent mais il n’est jamais en retard », de la moniale Jung-mok (13mn49).

L’Echo magazine – 01/04/2018 – La Corée du Nord à bicyclette

26 mai 2018

La Corée du Nord à bicyclette », de John EVERARD dans l’hebdomadaire suisse romand « L’Echo magazine » du 5 avril 2018.

« La Corée du Nord au ras de la pédale »

Article par Claude MARTHALER

Biblioteca n° 215, janvier 2018 – Séoul zone interdite

31 janvier 2018

Magazine : Biblioteca

Présentation de Séoul zone interdite, de JUNG Myeong-seop

Livres Hebdo – Un monde dénaturé

28 avril 2017

Magazine : Livres Hebdo

« Tequila sunrise »

Article de Sean J. Rose

http://www.livreshebdo.fr/article/tequila-sunrise

Le Matricule des anges – N°181 – Histoires insolites de Corée

31 mars 2017

LMDA - Histoires insolites de CoréeMagazine : Le Matricule des anges – n°181

Histoires insolites de Corée

Article de Dominique Aussenac

Les nuits de sept ans – JEONG You-jeong

29 décembre 2016

Magazine : Le chirurgien dentiste de France

Article de Stéphane Guillaume

29 décembre 2016

La Montagne – KIM Jung-hyuk en résidence à Brive-La-Gaillarde

8 novembre 2016

Journal : La Montagne

« Un mois à Brive pour trouver l’inspiration »

Article de Maryne Le Goff

En attendant Nadeau / Mediapart – KO Un et KIM Hyesoon

8 septembre 2016

Revue : En attendant Nadeau, N°16 – Septembre 2016

« Deux Corée, deux littératures irréductibles »

Article de Maurice Mourier

https://www.en-attendant-nadeau.fr/2016/09/13/deux-corees-litteratures/

Paru en premier lieu sur Mediapart

Elle – les nuits de sept ans de JEONG You-jeong

8 août 2016

Magazine : Elle Oriental

Présentation de Anne Smith-Rossignol

Août 2016

 

La Grande Librairie – France 5 – Han Kang

19 mai 2016

TV : La Gazette de « La Grande Librairie », émission de François Busnel sur France 5, proposée par Camille Bourleaud.
HAN Kang pour le Man Booker Prize 2016.

Ouest France – Étonnants Voyageurs de Saint-Malo

17 mai 2016

Journal : Ouest France

17 Mai 2016, suite à notre présence au salon « Étonnants voyageurs » de Saint-Malo.

Le Magazine Littéraire – Les nuits de sept ans de JEONG You-jeong

8 avril 2016

Magazine : Le Magazine Littéraire

Présentation de Hervé Aubron

Les nuits de sept ans – Glamour

7 avril 2016

Magazine : Glamour

JEONG You-jeong, la reine du polar

 

Books – Poèmes de l’Himalaya de KO Un

29 mars 2016

« A la découverte du Kerouac coréen »
« Poèmes de l’Himalaya », de KO Un
Books n°74, Mars 2016.
Article de John R. Esperjesi

La Croix – Decrescenzo Editeurs

25 mars 2016

Journal : La Croix

« Decrescenzo un désir de Corée »

Article de Claude Colombo-Lee

Mars 2016

Corée des villes Corée des champs – DNA

23 mars 2016

Magazine : DNA – Dernières nouvelles d’Alsace

Article de Véneranda Paladino

 

RFI – Danse des mots avec JEONG Myeong-kyo

19 mars 2016

Radio : RFI

« Danse des mots » par Yvan Amar

http://www.rfi.fr/emission/20160319-jeong-myeong-kyo

Livres Hebdo n°1077 – Decrescenzo Editeurs

18 mars 2016

Magazine : Livres Hebdo n°1077

« Decrescenzo pour l’amour de la Corée »

Article de Marine Durand

du 18 mars 2016

L’Humanité – Bus errant de KIM Jung-hyuk

17 mars 2016

Journal : L’Humanité, n°21884

« Une littérature cousue de fils bleus »

Article de Alain Nicolas

Brive Mag – CHOI Jae-hoon et KIM Kyung-uk à La Foire du livre de Brive – 2015

6 novembre 2015

Journal : Brive Mag

« Une invitation à découvrir la littérature coréenne »

Article de Marie-Christine Malsoute

Une invitation à découvrir la littérature coréenne

Le Mondes des Livres – Au Lotus d’or, Histoires de courtisanes

26 octobre 2015

Journal : Le Monde des livres

du 23 octobre 2015

Article de Quentin Civiel

Pars, le vent se lève – HAN Kang

28 juin 2015

Article de Victoire NGUYEN

dans le blog https://lemondedetran.wordpress.com.

 

« … Il est indéniable que la littérature coréenne du Sud nous offre ici un de ses plus poétiques récits mené avec tact et finesse. L’élégance de l’écriture est ici restituée par un travail de traduction précis et fouillé. On ne peut que conseiller au lecteur amateur et amoureux de la littérature asiatique de se pencher sur ce roman et de s’aventurer vers d’autres ouvrages proposés par la maison d’édition Decrescenzo, uniquement consacrée à la belle littérature coréenne du Sud…. « 

Voir la source →

Lire – Pars le vent se lève de HAN Kang

15 avril 2015

Magazine : Lire

« En Corée et encore »

Article de A.F

Avril 2015

Le Temps – Pars le vent se lève de HAN Kang

30 mars 2015

Journal : Le Temps

« Ciel étoilé au dessus de Séoul »

Article d’Elizabeth Jobin

Le Monde des Livres – « Han Kang, dessiner l’amie disparue »

27 février 2015

Le Monde des Livres« Le Monde des Livres » du 26/02/2015.
Un article de Nils Ahl
pour « Pars, le vent se lève » de HAN Kang

Voir la source →

Prix de l’Inaperçu Etranger 2014 pour Ma vie dans la supérette de KIM Ae-ran

26 février 2015

KIM Ae-ran, lauréate du Prix de l’Inaperçu Etranger 2014 pour son recueil de nouvelles Ma vie dans la supérette.

KIM Ae-ran, Ma Vie dans la supérette, traduit du coréen par KIM Hye-gyeong et Jean-Claude de Crescenzo, éditions Decrescenzo

Ma Vie dans la supéretteDes quatre fictions qui composent ce recueil, également partagés entre flânerie, mélancolie, vertige et détails, difficile d’en choisir une. Le talent de la jeune auteure coréenne, née en 1980, est évident, tout en sobriété et en belles références. Si le décor est coréen, l’art est un heureux mélange de littératures orientales et occidentales : nul dépaysement impossible, nul exotisme rédhibitoire à redouter, donc. Le récit éponyme est la très belle errance, très poignante, d’une jeune femme désœuvrée à Séoul, qui distrait ses pensées noires en visitant régulièrement les supérettes de son quartier. Quand on lui pose des questions, elle invente, elle fuit – change d’épicerie. Toutes les supérettes se valent. Dans le royaume des objets et des échanges marchands, cependant, une tristesse sourd et se répand, au ballet des dizaines de clients dont les drames et les achats se confondent, ceux-ci révélant peut-être ceux là : des lames de rasoir pour se trancher les veines, de l’eau pour avaler ses somnifères… On ne ressort pas réconcilié avec les épiceries de ce recueil de courts récits – mais avec une très belle sensation humaine.

(Nils C. Ahl)

Voir la source →

FRANCE 2 : Sagesses bouddhistes – « Ce que l’on voit en s’arrêtant » du moine Haemin

22 février 2015

« Ce que l’on voit en s’arrêtant » du moine Haemin dans l’émission du 22 février 2015, « Sagesses bouddhistes » sur France 2.
(à la minute 13.41 secondes)

Voir la source →

La Cause littéraire – Haemin

19 février 2015

Ce que l'on voit en s'arrêtantHaemin est un moine coréen, bouddhiste, diplômé des plus grandes universités américaines. Habitué à dialoguer pour dispenser enseignement et sagesse, il se prend un jour au jeu des réseaux sociaux, immense réservoir humain comme on sait, et va dialoguer avec plus de 850.000 correspondants.

« Haemin, n’essaie pas de devenir un grand moine mais essaie de devenir un moine humaniste », lui avait dit un de ses maîtres, le moine Hyegwang.

Sans l’avoir réellement décidé mais pris par sa « passion » (dont il nous expliquera comment elle peut aussi être un piège si on n’apprend pas à la maîtriser), passion de transmettre, il va réaliser au fil de ces tweets remplis de sagesse et d’amour l’un des livres qui sera le plus lu en Corée et vendu à plus de 2,5 millions d’exemplaires.

Un livre qu’en cette époque survoltée et émotionnellement fragile, il fera bon tenir entre ses mains. Un livre pour nous ramener vers le bonheur et la paix quand le tumulte du monde se fait trop prégnant, dans un discours de retour aux vraies valeurs, pas celles du succès mais celle du bonheur dans la simplicité… (…)

Article de Marie-Josée Desvignes

Voir la source →

Ent’revues, la revue des revues culturelles

12 février 2015

9782367270340« Voici une revue à tous égards unique et ce n’est pas une formule rhétorique : son objet, son seul objet est la littérature coréenne et ses entours. Fondée par des amoureux et spécialistes de la Corée, Keulmadang (on dépliera l’énigme du titre en suivant le lien) s’est d’abord créée sur le net en 2009 mais « elle demandait encore la consistance du papier pour parvenir à un épanouissement total.»….

Article de Marc Norget

 

Voir la source →

Les influences – Le moine Haemin

4 février 2015

Ce que l'on voit en s'arrêtantComment un simple étudiant parti finir ses études aux Etats-Unis devient moine et une star médiatique en Corée du Sud.

Haemin est une véritable star en Corée du Sud. Ce moine bouddhiste s’est fait connaitre alors qu’il était étudiant aux Etats-Unis. En effet, pendant ses études, lassé par le mode de vie et la culture universitaire américaine, il aime se ressourcer au temple bouddhiste à proximité du campus. Y puisant une nouvelle énergie, au final il abandonne son projet initial lié au cinéma et se réoriente sur les Sciences des religions. Diplômé des plus prestigieuses universités américaines, Berkley (Licence), Havard (Master) et Princetown (Doctorat), ce jeune coréen renonce à une brillante carrière pour intégrer les ordres et devenir moine. En Corée du Sud, il dénote et les médias…

Article de Arnaud Vojinovic

Voir la source →

La cause littéraire – Le Regard de Midi

10 octobre 2014

9782367270159« Affirmer que j’allais là-bas pour une cure, était-ce dire la vérité ? Jusqu’à quel point était-ce vrai ? A quelle strate de la vérité cette affirmation appartenait-elle ? Etait-elle vraie pour tout le monde ? En tout cas, elle ne l’était pas pour moi. Ni pour ma mère. N’empêche que lorsque P. m’a demandé pourquoi je voulais y aller, j’ai répondu, pour faire une cure, et je n’ai pas éprouvé de remords ».

Partir pour trouver un nom et un visage. Le nom, le visage, le regard du père, et pour cela passer par la maladie et la douleur. Han le narrateur du roman de LEE Seung-U fait ce voyage armé de quelques lectures troublantes : Rilke, Gary, Kafka, et accompagné du bacille qui le colonise. Partir pour trouver ce qui l’empêche de marcher, une perte, un doute, un pressentiment, comme une… (…)

Article de Philippe Chauché

Voir la source →

Le Matricule des anges – N°155 – Le regard de Midi

30 août 2014

Magazine : Le Matricule des anges

Domaine étranger : LEE seung-U, L’écrivain coréen poursuit avec Le Regard de midi sa quête spirituelle.

Ma vie dans la supérette chez Mélopée

4 juin 2014

« Ma vie dans la supérette« , de KIM Ae-ran

Blog de lecteurs : Chez Mélopée

Chronique

Librairie Gibert Joseph Carré de soie – Vincent nous parle de « Zombies »

9 mai 2014

Zombies, la descente aux enfers de KIM Jung-hyuk. 

« Le roman de Kim Jung-hyuk m’a plu, surtout grâce à son ton original : l’aspect fantastique est finement amené et la terreur que devrait susciter en nous l’apparition des morts-vivants est habilement désamorcée par la voix, assez naïve et très tranquille, du personnage principal. Ainsi, tout ce qui se produit nous semble naturel, pas trop inquiétant, même quand les zombies grattent et frappent contre la maison dans laquelle vivent les protagonistes. L’auteur parvient, de cette manière, à rendre attachantes des figures qui devraient nous effrayer.

La place prépondérante de la musique (dont l’utilité sera finalement primordiale, grâce à l’attrait qu’elle exerce sur les zombies) et le côté assez rural (puisqu’il s’agit d’une petite ville, ce qui génère une atmosphère très différente de celle de Berazachussetts : le thème est identique, mais le traitement de l’auteur argentin ne ressemble pas à celui de Kim Jung-hyuk) sont deux autres points forts de ce livre, à mon avis. »

Vincent Ladoucette, Libraire – Librairie Gibert Joseph Carré de soie à Vaulx en Velin

La Nouvelle Quinzaine Littéraire – Putain de pupitres ! de PARK Bum-shin

31 mars 2014

LA NOUVELLE QUINZAINE LITTÉRAIRE – N°1101

16 AU 31 MARS 2014

Article de Maurice Mourier « Un grand livre venu de Corée »

Maurice Mourier nous parle de Putain de pupitres ! de l’écrivain PARK Bum-shin.

Voir la source →

Le Monde Diplomatique – Keulmadang, « Séouliennes »

26 mars 2014

Keulmadang, n°1, « Séouliennes »

Journal : Le Monde diplomatique

Mars 2014

 

Voir la source →

Le Matricule des Anges vous présente Decrescenzo Editeurs

28 février 2014

LE MATRICULE DES ANGES  N°150.

janvier – Février 2014

Article de Philippe Savary, « Un balcon pour la Corée« 

Putain de Pupitres, de PARK BUM Shin, sur Lechoixdeslibraires.com

22 février 2014

Quel est le thème central de ce livre ?

Lorsque le narrateur de Putain de pupitres ! revient sur sa jeunesse – il n’est pas tout à fait certain qu’il s’agit bien de la sienne- sombre, cynique, tourmentée, il découvre la poésie, et découvre en même temps un autre rapport possible au monde. Tantôt à l’âge de 16 ans, tantôt à l’âge de 56 ans, les narrateurs avancent ensemble, dans une Corée autrefois pauvre, dans le jeu des souvenirs, des lectures enflammées où vont naître la rébellion et la réflexion sur la place de l’art et de la littérature. En un peu moins d’une centaine de courts tableaux nous cheminons en compagnie de narrateurs en quête d’une vérité qui se refuse, d’idées fragiles et d’autres pérennes, de certitudes qui vont se former au gré des rencontres et des lectures de grands textes.

Si vous deviez mettre en avant une phrase de ce livre, laquelle choisiriez-vous ?

«Il sent au fond de lui que la chance d’être sanctifié par le meurtre de soi-même lui a été volée par K, ce sale type dont l’âme était vide».

 Si ce livre était une musique, quelle serait-elle ?

Nuit et brouillard, de Jean Ferrat. 1963, l’année de cette chanson est aussi celle de l’assassinat de John Kennedy, nouvelle que le narrateur de Putain de pupitres ! entend à la radio. À cette période, la Corée est dirigée depuis peu par un militaire. Va alors débuter une période paradoxale de dictature et de développement économique du pays.

Qu’aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité ?

Cette période si merveilleuse de l’adolescence où l’on découvre en même temps la vie et les grands textes littéraires qui vont jalonner notre parcours. L’émerveillement qui suivit, les vocations que ces lectures firent naître… Et aussi, plus tard, malgré l’âge qui s’avance, le désir farouche de ne pas abdiquer, de ne pas vouloir perdre ce qui fait le sel d’une vie, l’amour et la littérature.

 

Voir la source →

Passage du livre – Putain de Pupitres !

21 février 2014

Passagedulivre.com, en partenariat avec Fnac.com, nous parle de Putain de pupitres ! de PARK Bum-shin

Voir la source →

20minutes.fr – Pierrot en mal de Lune

17 février 2014

Le roman Pierrot en mal de lune de JUNG Young-moon sur le site de 20minutes.fr

Voir la source →

Un peu de lecture – « La bibliothèque des instruments de musique »

14 février 2014

« La bibliothèque des instruments de musique » de KIM Jung-hyuk

Blog littéraire : Un peu de lecture

Chronique de Virginie Fleuranceau

Voir la source →

La Nouvelle Quinzaine Littéraire – Bus errant de KIM Jung-hyuk

31 janvier 2014

LA NOUVELLE QUINZAINE LITTÉRAIRE – N°1097

16 AU 31 JANVIER 2014

Article de Ève Charrin « Un bouclier de verre ou de plastique »

Ève Charrin nous parle de Bus errant de l’écrivain KIM Jung-hyuk.

Voir la source →

Inside Corea – Les sorties de janvier 2014

30 janvier 2014

Inside Corea vous propose les sorties de janvier 2014 en littérature coréenne traduite en français.

Ce mois-ci :

« Putain de pupitres ! » de PARK Bum-dhin

La revue de littérature coréenne Keulmadang, le N°1, « Séouliennes ».

Voir la source →

Muze – N° 74  » Cours papa, cours ! » de KIM Ae-ran

5 janvier 2014

Le magazine Muze – Janvier/Mars 2014 – N°74

Dossier spécial sur la Corée du sud.

P 59-70 : « Cours papa, cours ! » de KIM Ae-ran

P71-72 : Interview de KIM Ae-ran

Interview : Stéphanie Janicot

Planète Japon – « Les cerisiers du Japon »

28 novembre 2013

« Les cerisiers du Japon » – YI Tae-Jun

Magazine : Planète Japon N° 27

Chronique

Voir la source →

Le Matricule des anges N°145

Le Matricule des anges n°145 – Qui a tendu un piège dans la pinède… de EUN Hee-kyung

8 août 2013

Le Matricule des angesMagazine : Le Matricule des anges – n°145

Article de Franck Mannoni

Le Matricule des anges N°145

Interview YTN – Séoul International Book Fair 2013

20 juin 2013

TV : YTN

Interview lors du Séoul International Book Fair 2013

Lire au Nid – Cours papa, cours ! de KIM Ae-ran

18 juin 2013

« Cours papa, cours ! » de KIM Ae-ran

Blog : Lire au Nid

Chronique de Lee Rony

Voir la source →

Keulmadang – « Les cerisiers du Japon »

12 juin 2013

« Les cerisiers du Japon » de Yi Tae-jun

WebRevue littéraire : Keulmadang

Chronique de Julien Paolucci

Voir la source →

La Culture se partage – « La bibliothèque des instruments de musique »

9 mai 2013

« La bibliothèque des instruments de musique » de KIM Jung-hyuk

Blog : La Culture se partage

Article de Coccinelle

 

Voir la source →

Le Salon Littéraire – « La bibliothèque des instruments de musique »

20 février 2013

« La bibliothèque des instruments de musique » de KIM Jung-hyuk

Blog littéraire : Le Salon Littéraire

Article : « Comment faire entendre sa voix ? »

Chronique de Glen Carrig

Voir la source →

KBS World Radio – La Bibliothèque des instruments de musique

18 janvier 2013

« La bibliothèque des instruments de musique ! » de KIM Jung-hyuk

KBS World Radio

Emission : « Belles lettres »

Chronique de Thierry Laplanche

♫ En écoute

Voir la source →

KBS World Radio – Cours papa, Cours !

11 janvier 2013

« Cours papa, cours ! » de KIM Ae-ran

KBS World Radio

Emission : « Belles lettres »

Chronique de Thierry Laplanche

♫ En écoute

 

 

Voir la source →

Le Salon Littéraire – « Cours papa, cours ! »

5 janvier 2013

« Cours papa, cours ! » de KIM Ae-ran

Blog littéraire : Le Salon Littéraire

Article : « Fictions coréennes »

Chronique de Glen Carrig

Voir la source →

Le Haut-parleur N°115 – « Cours papa, cours ! »

30 décembre 2012

« Cours papa, cours ! » de KIM Ae-ran

Magazine culturel : Le Haut-parleur

Décembre 2012, N°115

Article rédigé par Peggy Shoes

Voir la source →

Radio Canada – KIM Ae-ran et KIM Jung-hyuk

19 décembre 2012

« Cours papa, cours ! » de KIM Ae-ran  et « La bibliothèque des instruments de musique » de KIM Jung-hyuk

Radio canada

Emission : « Plus on est de fous, plus on lit ! »

Chroniqués par Philippe Couture et Marie-Louise Arsenault

♫ En écoute

 

 

Voir la source →

Immobile Trips – « La bibliothèque des instruments de musique »

19 décembre 2012

« La bibliothèque des instruments de musique » de KIM Jung-hyuk

Blog littéraire : Immobile Trips

Chronique de Christiane Brody

Voir la source →

Un peu de lecture – Cours papa, cours ! de KIM Ae-ran

20 novembre 2012

Cours papa, cours !, de KIM Ae-ran

Blog littéraire : « Un peu de lecture »

Article de Virginie Fleuranceau.

Voir la source →

L’Or des livres – « La bibliothèque des instruments de musique »

10 novembre 2012

« La bibliothèque des instruments de musique » de KIM Jung-hyuk

Blog littéraire : L’or des Livres

Article d’Emmanuelle Caminade

Voir la source →

Ent’revues, la revue des revues – Keulmadang

8 novembre 2012

Keulmadang, n°1, « Séouliennes »

Ent’revues, le journal des revues culturelles

Voir la source →

Immobile Trips – « Cours papa, cours ! »

31 octobre 2012

« Cours papa, cours ! » de KIM Ae-ran

Blog de littérature : Immobile Trips

Article de Christiane Brody

Voir la source →

Collectif littérature – « Cours papa, cours ! »

30 octobre 2012

« Cours papa, cours ! » de KIM Ae-ran

Blog littéraire : Collectif littérature

Article par Emmanuelle

Voir la source →

L’Or des livres – « Cours papa, cours ! »

30 octobre 2012

« Cours papa, cours ! » de KIM Ae-ran

Blog littéraire : L’or des Livres

Article d’Emmanuelle Caminade

Voir la source →

Mediapart – Le Blog de cami  » Cours papa, cours ! »

29 octobre 2012

« Cours papa, cours ! » de KIM Ae-ran

Blog Mediapart : « Le Blog de Cami »

Chronique : Emmanuelle Caminade

Voir la source →

Keulmadang – « La bibliothèque des instruments de musique »

9 octobre 2012

« La bibliothèque des instruments de musique » de KIM Jung-hyuk

Webrevue de littérature : Keulmadang

Chronique de Julien Paolucci

Voir la source →